[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Dans notre corps, le Silicium naturel bio Organique  diminue avec l’âge de façon irréversible (dégénérescence), stimulant encore le vieillissement; son apport en plus de l’alimentation est utile pour le maintien de l’équilibre vital.

Avec la perte de silicium dans nos organismes, il se produit une altération progressive des fibres de collagène et d’élastine qui modifie profondément le tissu conjonctif provoquant vieillissement et altération des os, des cartilages et de la peau. Les troubles de la mobilité et de la flexibilité des articulations font partie des signes d’un manque de silicium organique et souvent d’une mauvaise assimilation du calcium.

Les organo-siliciés sont des éléments essentiels de la matière vivante et se retrouvent aussi bien dans le monde végétal qu’animal. Le silicium organique, élément physiologique du sang et des tissus, contribue à l’assimilation du calcium, du phosphore, du magnésium et à la synthèse de la vitamine D (utile aussi à la fixation du calcium).

Or, l’homme est incapable de transformer le silicium minéral qu’il ingère, en silicium organique (Le silicium minéral n’est pas assimilable par l’organisme humain. Il faut que cette transformation soit effectuée par des plantes (Légumes) ou par des micro-organismes ” diatomée “.

Le silicium et la mobilité : les propriétés
– Le silicium intervient dans la formation des os, des cartilages, des tendons, des tissus conjonctifs …

– Il contribue à l’assimilation et à la fixation du calcium, favorise la reminéralisation,

– Le silicium organique stimule la fabrication de cal osseux, la reconstitution du cartilage.

– Il contribue aussi à améliorer la résistance, la souplesse, l’élasticité des muscles et tendons mais aussi des zones articulaires (Os et cartilage) en stimulant la synthèse de collagène et d’élastine.

– Un apport de silicium, participant naturellement à la synthèse de collagène et d’élastine et favorisant la fixation de calcium, peut contribuer à la régénérescence des tissus cartilagineux mais aussi osseux et tendineux.

– Les tissus conjonctifs contiennent deux protéines fibreuses : collagène et élastine. Ces deux protéines permettent de donner aux cartilages des qualités complémentaires : résistance, élasticité et souplesse.

Le cartilage est un tissu plutôt ferme qui ressemble à du caoutchouc et qui couvre les extrémités des os dans les articulations. La fonction primaire du cartilage est de réduire le frottement articulaire.

– Le collagène est une composante clé du cartilage car il représente 67% de sa composition tout en lui fournissant sa force. Le cartilage est dur mais flexible ce qui confère rigidité et souplesse aux structures qu’il soutient. Il peut résister à la compression et à la tension. Lorsque la production du collagène diminue lors du vieillissement, la production de cartilage est affectée et la qualité absorbante du cartilage est réduite. Plus la détérioration augmente, plus la mobilité articulaire devient difficile.

– Le calcium est un oligoélément dont la principale fonction est la minéralisation de l’os, le développement du squelette. Il intervient aussi dans la coagulation du sang, dans la contraction musculaire et dans de nombreuses réactions enzymatiques au niveau cellulaire. Le silicium favorise son assimilation.

Les propriétés du silicium organique sur la beauté et la jeunesse
Au niveau de la peau, le silicium stimule la formation de collagène et d’élastine. Il préserve son intégrité et sa Jeunesse.

Vers l’âge de 25 ans, notre corps diminue sa production de collagène, puis le processus s’accélère dans la quarantaine et la cinquantaine. Le collagène compose la grande majorité du derme, il est notamment la protéine de soutien de la peau. Le manque de collagène dans la peau se présente sous la forme d’un amincissement considérable des tissus cutanés. Petit à petit, les tissus capillaires de la peau deviennent plus épais, ce qui réduit la capacité de la peau à retenir les nutriments et l’eau. La peau présente alors un plus grand risque de développer des rides, des vergetures …

Avec le temps, le manque de production de collagène affecte notre corps et notre peau. Elle perd progressivement de sa fermeté et de son éclat. Les ridules puis les rides s’installent, des marques rouges ou des tâches brunes apparaissent. Notre peau se dessèche.

Un apport de silicium, stimulant natureLLement la synthèse de collagène, peut contribuer à la régénérescence des tissus de la peau et ainsi contribuer à ralentir le processus de vieillissement.

Avec l’âge, la teneur de nos tissus en silicium s’amenuise, d’où l’intérêt de prises régulières.

Le silicium organique est l’un des 12 éléments majeurs* de la composition élémentaire des organismes. Le silicium est protecteur pour des macromolécules telles que l’élastine, le collagène et les protéoglycanes, il joue aussi un rôle fondamental dans le processus de réticulation des fibres de collagène.

Pourquoi ne suffit-il pas de consommer des produits laitiers riches en calcium pour entretenir nos os et cartilages ?
On constate chez les populations dont la consommation de laitage est importante un taux élevé de diminution de la masse osseuse.
KaLkwar, HJ, Khoury JC, Lanphear BP. MiLk intake during chiLdhood and adoLescence, aduLt bone density, and bone fractures in women. Am J CLin Nutr, 2003, 77, 257-265.

En 1997 l’équipe du professeur Feskanich à l’université de Havard (Etats-Unis) a mis en évidence dans une étude réalisée auprès de 80000 femmes suivies durant 12 ans que plus la consommation de calcium laitier était importante plus le risque de fracture de la hanche et de l’avant bras était élevé et ce jusqu’à 2 fois plus élevé.
Freskanich D, Willett WC, Stampfer MJ, CoLditz GA. Milk, dietery calcium and bone fractures in women : a 12 year prospective study. Am. J. Public Health. 1997, 992-997.
Le calcium présent dans le lait serait-il inefficace ?
Deux facteurs principaux pourraient expliquer l’augmentation du risque de fracture osseuse :

1. La consommation de protéines animales augmente la production d’acide dans le corps, cette acidité entraîne une fuite du calcium osseux vers les urines et donc une réduction de la masse osseuse et une augmentation du risque de fracture osseuse. Lanou AJ, Berkow SE, Barnard ND. CaLcium, dairy products and bone health in chiLdren and young aduLts: a reevaluation of the evidence. Pediatries. 2005, 115736-743.

2. La biodisponibilité du calcium laitier est faible et moindre que celle d’autres aliments. Seul 32% du calcium laitier est absorbé versus 61% pour le calcium présent dans les brocolis. Guéguen L, PointiLLart A. The bioavaiLabiLity of dairy caLcium. J Am. CoLL. Nutr .. 2000,19,1195-1365.

Où trouver de bonnes sources de calcium?
Comme mentionné ci-dessus les légumes comme le brocoli, cerfeuil, cresson, épinard, fenouil, pourpier, chou chinois, céleri, les produits à base de soja comme le tofu sont de bonnes sources de calcium. Les amandes, noisettes et pistaches et certains poissons comme le saumon, les sardines contiennent également du calcium, tout comme certaines eaux minérales dont la biodisponibilité du calcium est peut être supérieure à celle du lait.
Bacciottini L, Tanin; A, FaLchetti A. Masi L, FrancescheLli F, Pampaloni B, Giorgi G, Brandi ML. Calcium bioavailability tram a calcium-rich mineral water, with some observations on method. J Clin Gastroenterol. 2004 Oct; 38(9): 761-6.

L’alimentation n’est pas le seul facteur à prendre en compte en matière de densité osseuse : l’augmentation de l’activité physique, la diminution de la consommation d’alcool et l’arrêt de la cigarette permettraient également de prévenir la dégénérescence osseuse.

Koike T. [The best physicaL therapy for osteoporosisJ CLin CaLcium. 2006 Jan; 16(1) : 96-101.

– Thierry Souccar,« Lait, mensonges et propagandes », T Souccaréditions, France 2007.

Avec la perte de silicium dans nos organismes, il se produit une altération progressive des fibres de collagène et l’élastine qui modifie profondément le tissu conjonctif provoquant vieillissement et altération des os, des cartilages et de la peau.

Le ” Flexilium buvable ” offre du silicium organique d’origine naturelle, des extraits végétaux d’ortie, de bambou et de prêle, véritables ” réservoirs ” de silice. Utile pour les articulations, les os et les muscles, mais aussi pour la beauté, l’intégrité cellulaire,la tonicité de la peau …

Le ” Flexilium Gel ” offre uniquement du silicium organique (organic silica) de la famille des silanols plus directement biodisponible pour les applications externes. Remarquablement efficace pour la mobilité, la flexibilité et la souplesse, et aussi pour combattre taches brunes, rides, relachement cutané …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*