Boutique Biologiquement.comLe silicium organique

  Posté par silicium       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Docteur R. SAUBENS LE LOCH, né à Bordeaux (France) et Lauréat de la Faculté de Médecine de Bordeaux, a eu très tôt connaissance des travaux de Norbert DUFFAUT et des scientifiques réputés qui entourèrent cette découverte.

Travaillant en collaboration avec le Docteur G. RAGER, éminent cardiologue, il expérimente les effets bénéfiques de ce produit naturel dans la pathologie vasculaire (problèmes d’artères, de suite d’infarctus, etc.)

Clinicien de formation et après avoir pratiqué pendant 23 ans avec une réputation internationale, il s’oriente en 1999 vers les médecines naturelles en reprenant les travaux scientifiques de ses Maîtres et en créant son propre laboratoire de compléments alimentaires et cosmétiques, essentiellement dérivés du Silicium Organique.

Qu’est ce que le Silicium Organique?

On dit d’un produit qu’il est organique quand il est présent dans l’organisme humain.
Ainsi on parle de Calcium, de Magnésium, de Phosphore organique et donc de Silicium organique.

Il faut que l’oligo-élément (Calcium, Magnésium, Silicium ou tout autre) se présente à l’entrée dans l’organisme pour y pénétrer sous un « déguisement », une forme chimique qui le rende totalement assimilable.

C’est Norbert DUFFAUT qui découvrit le « déguisement chimique » du Silicium.
Mais cette découverte n’aurait pu aboutir sans la collaboration éminente de Ph VOISIN qui permit de stabiliser la molécule . Le process de fabrication de produits cosmétiques de mon laboratoire est directement lié aux brevets déposé par ces deux savants en1986.

Norbert DUFFAUT réalisa une synthèse de ce silicium assimilable sous forme de « silanol ».

Les Administrations compétentes Françaises (AFSAAPS, DGCCRF) ont pendant 7 ans et à mon instigation – reconnu le silicium organique sous cette forme comme un complément alimentaire à part entière. Hélas ! des fonctionnaires de Bruxelles ont, en Décembre 2009 interdit les « silanols « en tant que produits buvables. Pour quelles raisons… ? Nul ne saurait intelligemment répondre…. !

Quoi qu’il en soit l’utilisation de la molécule découverte par N.DUFFAUT a permis d’étudier et de prouver la grande efficacité du Silicium Organique dans de très nombreuses pathologies de l’organisme humain. Mais l’humanité avait vécu avant la découverte des silanols et ce sont essentiellement les plantes puisque le silicium contenu dans les eaux minérales est sous forme de silicate donc peu assimilable.

Toutes les plantes contiennent du silicium certaines plus que d’autres : échalote ail bambou ortie , mais celle qui en contient le plus est incontestablement la prêle. C’est donc aux plantes riches en silicium qu’il faut faire appel. Il convient donc d’abord de s’assurer que la plante utilisée est bien riche en silicium !

La culture Hydroponique permet de réaliser cela.
C’est une culture à la pointe de l’écologie ,pratiquée hors sol elle consiste à remplacer la terre par un substrat – billes de coco – ( la laine de roche étant moins écologique ) – et à apporter à la plante les nutriments dont elle a besoin. On peut ainsi enrichir sa nourriture en silicium notamment. De surcroît cette technique économise de 70 à 90 % d’eau par rapport à la culture en pleine terre et ne fait appel à aucun produit phytosanitaire , pesticide etc.

La prêle des champs
La prêle des champs

La Prêle des champs (Equisetum arvense)
Cette plante est connue depuis la plus haute Antiquité pour ses propriétés curatives. On utilise les tiges stériles, elle est naturellement riche en éléments minéraux – silice mais aussi potassium , calcium . Elle a donc un effet important comme re minéralisant . On la prescrit depuis la nuit des temps pour soigner les tissus conjonctifs (cartilage et tendons, os) et fracture mais également les parois artérielles C’est cette dernière que j’ai choisie pour la gamme des produits de mon laboratoire.

Nouveau ! Le silicium organique sous forme de gélules !

Notre procédé de fabrication – brevet international du Groupe Pharmaceutique Michel Iderne – consiste à extraire des pousses de bambou, particulièrement riches en Silicium, la quintessence de cet oligo-élément et à le fixer (extrusion) sur des microsphères de cellulose microcristalline. Ce procédé permet une libération totale du Silicium élément au niveau digestif et assure ainsi une parfaite assimilation. Cette formulation ne fait appel à aucun conservateur, ne contient pas de produits à base d’alcool, et ne constitue aucun apport calorique. Le Bambou (Bambusa Arundinacea) est connu depuis la plus haute Antiquité pour ses vertus bénéfiques et est avec la prêle et l’ortie parmi les plantes les plus riches en Silicium.

Ce qui est important dans la prise du précieux  » ELEMENT SILICIUM  » c’est la quantité mesurable apportée à l’organisme et il convient d’être certain que celui-ci l’assimile.

Mon laboratoire propose un silicium organique , d’origine végétale Bio qui titre réellement 1000 mg / litre en Silicium élément.

« Le silicium organique est Complément alimentaire à part entière »
La quantité de Silicium (sous forme organique cela va de soi!), à consommer selon les besoins de chacun, doit être mentionnée sur l’étiquette et vérifiable à tout moment.

Pourquoi apporter un complément de silicium organique
et en quelle quantité?

Pourquoi apporter un complément de Silicium organique

Naturellement, comme les cheveux ont tendance à grisonner à partir d’un certain âge, le taux de SILICIUM diminue dans l’organisme. Ce manque est d’autant plus prononcé que les modes de vie alimentaire ont changé, que la sollicitation de l’organisme – ne serait-ce que par la pratique d’activités physiques – fait consommer à l’organisme davantage d’oligo-éléments en général, et de Silicium en particulier.
L’augmentation de la longévité de vie, la qualité désirée de cet allongement, car il ne s’agit pas seulement comme le disait le Professeur LABORIE de :

« donner des années à la vie mais aussi de la vie aux années ! »
justifie tout naturellement l’apport de Silicium.

Quelle quantité de Silicium est-il judicieux d’apporter ?

L’Apport Journalier Recommandé est estimé par les experts de la santé à 30 mg / jour.
Cet apport varie en fonction de l’âge de l’activité physique et de l’alimentation.

Des études épidémiologiques et mon expérience professionnelle m’amènent à préconiser :

A partir de 45 ans
Deux cures par an de 15 jours chacune, soit 1 mois par an apportant 40 mg par jour sous la forme de SILAMAX®.
de 45 à 55 ans
Deux cures par an de 1 mois chacune, soit 2 mois par an apportant 40 mg par jour : 1 cure de SILAMAX® et une cure de SILANORAL®.
de 60 à 70 ans
Si on a déjà compensé la déperdition naturelle en SILICIUM
Si on a déjà compensé la déperdition naturelle en SILICIUM : 1 cure de 1 mois apportant SILAMAX® et 2 cures de 1 mois de SILANORAL® ou SILANORAL®+1 (anti-vieillissement).
Si on commence seulement à compenser la déperdition naturelle en SILICIUM
2 mois consécutifs de SILAMAX® apportant 60 mg par jour de SILICIUM ; puis 3 mois après, 2 mois consécutifs de SILANORAL® ou SILANORAL®+1.
de 70 ans à 75 ans
Sur 6 mois dans l’année, au printemps (mars, avril, mai) et à l’entrée de l’automne (octobre, novembre, décembre) : 60 à 80 mg par jour sous forme de SILANORAL® ou SILANORAL®+1.
au-delà de 75 ans
La prise régulière de 60 à 80 mg par jour est une compensation judicieuse qui évite bien des problèmes inhérents à l’avancée en âge.
On ne peut ici évoquer tous les cas de figure et c’est pourquoi le site
docteur-saubens.com est à votre disposition pour toute précision personnelle.
Toutefois les personnes en état d’anxiété pourront remplacer SILANORAL®+1 ou le SILANORAL® par SILANORAL+2 enrichi en Magnésium Passiflore et Fleur d’Oranger.

Les sportifs sollicitant davantage leurs articulations auront bénéfice en période d’entraînement à « recharger » leur organisme par la prise de SILAMAX® sur la période préparatoire à leurs efforts ou au cours de ceux-ci sans risque de dopage !

Mode d’action du silicium organique

Il assure la bonne cohésion du tissu collagène
L’ensemble du corps humain est fait d’une armature collagène dans laquelle, suivant les organes, viennent se « prendre » les cellules musculaires et les oligo-éléments :
Articulations : constituants des cartilages
Os ; les oligo-éléments Calcium, Magnésium, Phosphore
Vaisseaux : les cellules musculaires qui en forment les parois
Derme, etc.
Bref excepté la cornée de l’œil, les ongles déjà constitués, et les cheveux déjà poussés, l’ensemble du corps humain est concerné par la bonne qualité de ce tissu collagène FONDAMENTALE pour un bon état et un bon fonctionnement de l’organisme dans sa totalité.

Le SILICIUM assure le bon tramage et la bonne qualité de ce tissu collagène en réalisant des ponts de liaison solides entre les fibres qui le constituent.

Cette première vertu est mise à profit dans tous les produits de la gamme de l’Institut du Docteur Saubens.

Arthrose, Rhumatismes, Ostéoporose, Arthrite en général quelle que soit la localisation ; durcissements des artères, (artériosclérose), problèmes d’insuffisance veineuse ; problèmes de l’élasticité de la peau.

Foie, reins, poumons, cœur, l’ensemble des viscères étant construits de la même armature collagène, il est tout à fait EVIDENT que le Silicium, influant sur la trame qui les constitue, a des actions très bénéfiques sur les pathologies de chacun de ces organes.

Il assure la bonne transmission des principes actifs dans l’organisme
Grâce à ses propriétés « optoquantiques reverse » (*) le Silicium sous sa forme minérale est un excellent conducteur. Haut lieu de recherches en micro-informatique la Silicone Valley lui doit son nom !

Ainsi, se liant facilement avec d’autres oligo-éléments (Magnésium, Sélénium, Phosphore, etc. ou avec d’autres principes actifs), il les achemine vers les cibles auxquelles ces éléments sont destinés. Il renforce ainsi l’action de ces principes actifs, il en potentialise les effets bénéfiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *